Partons tous au Jihâd

Par mercredi 25 avril 2018 418

Titre choquant ou titre accrocheur? Je tiens à te rassurer, il ne sera pas question d'invitation au Jihâd dans cet article, du moins, pas dans le sens dont le mot "Jihâd" est défini, de nos jours, dans notre société.

Certaines personnes ou groupe jouent sur l'ambiguïté de la définition du mot Jihâd afin d'en déformer le sens ce qui en fait l'un des termes les plus mal interprété de l'Islam. Ils adhérent à une thèse selon laquelle le rapport naturel entre les musulmans et les personnes d'autres confessions est la guerre et la violence. Cependant Jihâd vient de l'arabe qui signifie "effort", "lutte" ou bien encore "résistance" et non pas "guerre sainte" comme ces groupes, ou certains médias, le relayent. A titre de complément, les termes présents dans le Coran désignant la guerre sont "Harb" ou bien encore "Qitâl". A travers les siècles, le Jihâd s'est défini sous deux aspects principaux, l'aspect du Jihâd social et le Jihâd individuel. Ainsi nous tenterons de faire ressortir le vrai sens du terme Jihâd, à mon sens, dans cet article.

Pour le côté social, le Jihâd nous appelle à faire triompher le bien sur le mal et la vérité sur le mensonge et cela d'une manière pacifique. A titre d'exemple, durant la période de prophétie mecquoise qui a duré dix ans, les musulmans appelaient les Mecquois à la religion en faisant preuve de bienveillance et en usant de douces paroles. Ainsi, durant cette période, ils ont propagé leur message de paix du mieux qu'ils le pouvaient de manière pacifique et sans jamais utiliser la violence.

Du point de vue individuel, le Jihâd nous demande de nous remettre en question, de méditer. En effet, pour pouvoir propager le bien autour de soi, nous devons, avant tout, être apte à le transmettre et ceci requiert de l'entraînement. Ainsi, comme tout bon entraînement, il se doit d'être long, constant et de qualité afin de pouvoir propager le bien autour de soi, ne jamais céder à la précipitation. Quand nous utilisons le terme propager, cela ne signifie pas seulement par nos paroles. Comme nous le savons, les paroles ne suffisent pas à transmettre une idée, nos actions doivent être en adéquation avec celles-ci. Comme le dit le Dalaï Lama,

Si tu veux connaître quelqu'un, n'écoute pas ce qu'il dit, mais regarde ce qu'il fait"

Les croisades ont normalisé la guerre sainte depuis le 11ème siècle ce qui pousse l'occident à comprendre le Jihâd comme en étant une. Cependant, comme exposé dans cet article, nous voyons que le sens premier du mot Jihâd est totalement opposé à l'idéologie d'une guerre sainte. Ainsi, après avoir lu cet article, j'espère que tu débuteras ton Jihâd personnel afin d'en faire profiter les personnes de ton entourage et, avant tout, toi-même.

Rayouff

De mon surnom Rayouff, étudiant en école d'ingénieurs, je suis fasciné par l'ingéniosité de l'être humain à travers les siècles. Cette ingéniosité qui a permis d'ériger des monuments, tels que les pyramides d'Égypte ou le Machu Pichu, qu'on aurait du mal à reproduire malgré toute notre technologie.

Ayant une âme de voyageur, j'aurais voulu maîtriser le plus possible de langues, perfectionner l'arabe et l'italien principalement, afin de parcourir le monde de manière autonome.

A l'image des points de suspension, je n'apprécie pas laisser planer le doute. Je préfère m'exprimer d'une manière franche et honnête. En espérant que vous apprécierez ces aspects dans mes créations.

Leave a comment